AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  Zakharias ♣ Bang Bang you're dead !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

A. Zakharias Duarte
Messages : 44
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Zakharias ♣ Bang Bang you're dead !   Sam 27 Nov - 15:18


(c) cyrine
AYDHEN ZAKHARIAS DUARTE
FEATURING
JARED PADALECKI

vingt-quatre ans - italien et portugais - multi-milliardaire - célibataire - barmaid - i'm the king


(c) dodixe
(…)
♣️♣️♣️
CHAPITRE 2

Quitter son ROME natal pour ATHENES, voilà ce qu’il arriva à Aydhen alors âgé de quinze ans. Une nouvelle ville, pour un nouveau départ si on peut appeler cela comme ça. Un lieu où l’adolescent ne connaissait personne et rapidement le petit prodige des cours de tennis fut remarqué par les jeunes filles de son âge. Pourtant, le texan se faisait très discret que ce soit à l’école ou en dehors. Adopté par un groupe de demoiselles populaires, il en faisait jalouser plus d’un. Qui n’avait jamais rêvé d’être assis à côté de la belle Cameron ou encore d’avoir l’occasion de se promener dans les couloirs en compagnie de Bianca ? Plus d’un garçon en avait rêvé. Suffisait-il alors pour Aydhen d’avoir l’étiquette du sportif prodige pour se faire accepter par certains et jalouser par d’autres ?

C’était une après-midi comme toutes les autres. Aydhen, la raquette à la main sur le cours de tennis et son père à côté à lui balancer à tout va des conseils, des reproches car oui, le père d’Aydhen était aussi son entraineur. A droite du terrain battu, se trouvait là quatre demoiselles en tenue de tenniswomen. Petite jupe-short, tee-shirt près du corps, tout était fait pour attirer le regard sur elles. A vrai dire les seuls protagonistes présents dans le lieu étaient le joli brun et son père et leurs attentions étaient plutôt portés sur la balle que sur les éléments environnants. Quant à elles, elles avaient bien remarqué le jeune tennisman et se donnaient des coudes entre elles pour se le faire remarquer.
« Hé, mais c’est le petit nouveau… pas mal dit-donc ! » chuchota l’une d’entre elles. Elles restèrent là debout, figées comme des statuettes devant lui. On pouvait bien les caricaturer avec un filet de bave et le bavoir autour du cou à cet instant précis. Les minutes défilèrent et la séance d’entrainement arriva à sa façon. En poignant une serviette sèche, le jeune sportif s’essuya le visage où des gouttes de sueurs perlèrent. Sa raquette posée à côté de lui, il écouta religieusement son entraineur. « Ca va aller pour aujourd’hui ! Allez hop vestiaire ! ». Cette phrase voulait tout dire. La délivrance en quelque sorte, aller rejoindre la douche voilà ce que cela signifiait. Pourtant il n’allait pas aller la rejoindre si rapidement qu’il ne l’espérait notre jeune prodige. Alors qu’il rangeait ses affaires, nos fameuses demoiselles de toute à l’heure vinrent l’accoster. Telles des hyènes autour une charogne au plein de la Savane, elles n’hésitèrent pas à lui lancer quelques sourires et regards qui en disaient long. Un peu gêné par cette arrivée de masse, Aydhen, qui venait de finir de ranger ses affaires, lança un petit sourire aux quatre inconnues. « Eh… Salut ! ». La petite main dans les cheveux, les petites pommettes rouges, ce n’était pas qu’il était de nature timide, mais plutôt qu’il ne savait pas comment se comporter. Surtout avec des personnes qu’il ne connaissait pas, et encore plus quand celles-ci était des filles. « Vous jouez au tennis alors comme ça ? ». Certes la question pouvait paraître stupide, mais elle meubla le silence et rapidement la plus grande des quatre prit la parole : « Oui ! Tout comme toi à ce que je vois ! ». Les trois autres qui étaient en retrait se regardèrent, voyons alors là l’incompréhension se peindre sur leur visage. Voyez-vous là, un beau mensonge que venait de dire la blonde pour attirer l’attention sur elle. Cependant, Aydhen était ravi de cette réponse et leur proposa de faire un match avec lui. « Oui, mais on doit y aller là ! Une prochaine fois ! dit l’une d’entre elles.
-
Oui, on a déjà quelque chose de prévu là, on est… désolées. Une prochaine ? Un sourire nerveux s’afficha sur le visage de cette dernière. - Bien comme vous voulez ! Une prochaine fois dans ce cas ! » Les novices du tennis acquiescèrent toutes une à une avant de saluer le beau brun et de le laisser vaquer à ses occupations. Et c’était comme ça à presque chacune des séances d’entrainement du texan. Leur intention était simple : juste lui mettre le grappin dessus.

Les années passèrent et vinrent la première petite amie, le premier baiser, la première fois avec elle, la première cuite, la première cigarette, le premier mur que l’on fait la nuit pour rejoindre sa douce bien aimée, toutes ces premières fois nous faisaient grandir et évoluer et faire en sorte que l’on devienne quelqu’un. Aydhen devenait de jour en jour ce quelqu’un.

Julia. Le nom de sa petite amie. Il avait alors dix-sept ans à cette époque. Le jeune tennisman avait bien grandi depuis son arrivée. Main dans la main, les deux jeunes gens se dirigeaient vers les cours de tennis pour l’entrainement quotidien du texan. Devant les vestiaires, la jeune fille lança un sourire à son petit ami avant de lui lançer : «
Tu sais que tu es croqué là ?
- Hum, j’aimerais bien voir ça ! » dit-il en l’entrainant dans les vestiaires.
Et Julia et Aydhen allaient s’adonner à un gourmand plaisir éphémère. La main du jeune homme glissa alors doucement sous la jupe de la jolie brunette qui allait enleva un à un les boutons de la chemise du garçon tout en lui occupant les lèvres. La scène aurait pu continuer si un élément perturbateur vint mettre fin à leur petite occupation. En effet le père d’Aydhen entra dans la pièce à un mauvais moment, disons qu’il avait vu ce qu’il ne devait pas voir. Sortant alors précipitamment des vestiaires en colère. Le fils alors gêné par ce que son paternel venait de voir essaya de se reboutonner tant bien que mal et accourut vers la sortie où l’homme se trouvait. «
Aydhen ! Je t’ai déjà dit de ne plus côtoyer cette fille !
-
C’est pas n’importe quelle fille, papa ! C’est Julia !
-
Julia ou une autre, tu vas devoir choisir : c’est le tennis ou elle ! »
Un ultimatum, voilà ce qu’il venait de lui poser. Choisir entre le tennis ou sa petite amie était quelque chose d’impossible et d’inimaginable pour notre joli brun. Pourtant, son choix était déjà fait, c’était : elle.


♣️♣️♣️
CHAPITRE 3

La nuit dominait le ciel estival. L’alcool coulait à flot, la musique domptait les corps des personnes dans la salle. Un groupe de personne dans un coin sombre s’échangeait une bouteille et fumait quelques merdes. Une soirée digne de ce nom pour eux. Aydhen et Julia quittèrent le groupe pour rejoindre leur voiture. Pourtant la jeune fille ne semblait pas apprécier l’idée du texan de prendre le volant. « Aydhen ! Ce n’est vraiment pas raisonnable de prendre la voiture !
- Fais-moi confiance ! Allez monte ! » Et sans contester les dires de son petit-ami, la dénommée Julia monta dans le véhicule. C’était parti pour un quart d’heure de trajet. Julia avait sûrement raison, ce n’était pas raisonnable. Ils avaient bu, ils avaient fumé autre chose que de la nicotine et pourtant, les voilà en route.
Il faisait noir, les routes étaient désertes et Aydhen roulait à vive allure. Sa petite amie installée à côté de lui ne semblait pas rassurée et lui disait de ralentir et même de s’arrêter, que tout ceci était fou de prendre le volant alors qu’il n’était pas en état de conduire. Il n’en faisait qu’à sa tête. Le jeune homme fut ébloui par les phares d’un camion qui venait en face d’eux et inconsciemment, il perdit le contrôle de son véhicule. La panique et la peur étaient palpables dans la voiture et cette dernière rencontra violemment un arbre. Plus de peur que de mal ? Sûrement, peut-être… ou pas. Les deux personnes ne bougèrent plus et le conduire du camion accourut vers le véhicule accidenté. Accident mortel, accident grave ou accident bénin ? Nul ne pouvait nous le dire, ni même ce camionneur qui appela alors les urgences. Les urgences, les policiers étaient présents plusieurs minutes après l’appel. Les deux jeunes gens furent conduits alors à l’hôpital le plus proche. Les urgentistes présents sur les lieux se mirent tous à contribution pour réanimer les deux aimants.

Cela faisait plusieurs heures qu’ils étaient entrées. Chacun de leur côté, les parents de Julia et Aydhen étaient là, assis chacun de leur côté aussi dans la salle d’attente à attendre le verdict d’un des docteurs. Un premier docteur vint au niveau des parents de la jeune fille, le silence régnait alors en maître. L’homme d’un âge mûr joua avec ses mains avant de prendre la parole : «
Je suis désolée, mais nous n’avons pu rien faire pour votre fille… Elle est décédée sur le coup. ». La mère de Julia effondra en larmes dans les bras de son mari qui essayait de cacher sa tristesse. Leur fille était morte, Julia était morte… Quant était-il d’Aydhen ? On ne pouvait pas se le cacher, les parents du jeune Duarte s’était mis à l’idée qu’eux aussi avait perdu leur enfant. Un second docteur vint alors à leur hauteur un quart d’heure après pour annoncer le verdict tant attendu. « Bien, votre fils est dans une chambre, il devrait se réveiller dans une heure ou deux. Il y a eu plus de peur que de mal à vrai dire. Toutefois… » L’homme stoppa son discours plusieurs secondes puis le reprit. « Nous avons eu un problème, nous avons dû lui transfuser du sang ‘nouveau’ mais celui était contaminé…
- « Pardon ? Qu’est-ce que cela veut dire ? » S’interrogea monsieur Duarte.
- Votre fils sera … enfin est séropositif si vous préférez…
- Doux Jésus ! » S’exclama la mère d’Aydhen.
Aydhen vivant, certes, mais il n’allait plus être un garçon comme un autre, il était à présent séropositif. Comment les autres personnes allaient prendre cette nouvelle ? Ses amis l’accepteront-ils encore ? Tant de questions se soulevèrent, mais restait-il encore de l’annoncer à Aydhen.

Le jeune homme était allongé sur son lit, ses paupières s’ouvrirent petit à petit laissant apparaitre ses parents qui étaient assis à côté de lui. Les deux Duarte se regardèrent, cherchant ainsi qui allait entamer la conversation et annoncer à leur fils la triste nouvelle. «
Aydhen… on doit t’annoncer quelque chose… dit la mère d’une voix peu rassurante.
-
Où est Julia ? Je veux voir Julia !
- Aydhen… on doit te dire quelque chose avant… »
Julia, sa préoccupation première. Celle qui l’aimait, celle à qui il pourrait bâtir un empire. Oui, mais voilà l’empire s’effondra tel un château de carte. Plus une carte de debout, tout est devenu poussière. Le jeune homme prit les quelques forces qui lui restaient et essaya tant bien que mal de se dégager de ce lit et d’avancer vers la porte tout en répétant cette même phrase : «
laissez-moi voir Julia ! » Dans les couloirs blancs de l’hôpital, Aydhen aperçut à quelques mètres de sa chambre, les parents de celle qui obnubilait ses pensées. Sans vraiment réfléchir aux conséquences de son acte, le jeune homme accourut vers les deux personnes. Les larmes montaient petit à petit et d’une voix tremblante, il essaya de prononcer quelques mots : « Je suis… dés…désolé de ce qu’il s’est passé ! Tout ça est de… de ma faute … J’aurais dû l’écouter ! Laissez-moi la voir s’il vous plait ! Je veux voir Julia ! S’il vous plait ! ». A ses paroles, le jeune Aydhen chercha alors une réponse. Pourquoi ne le laissèrent-ils pas aller voir Julia ? Pourquoi, oui. Cette question vint s’imprimer sur le bout des lèvres du texan. Cependant, il eut rapidement sa réponse lorsqu’il vit la mère effondrer en larme. La tension était palpable. C’en était trop pour le jeune homme de dix-neuf ans qui craqua petit à petit en répétant toujours cette même phrase. Il fallait qu’il se fasse à l’idée pourtant : Julia ne faisait plus partie de ce monde et avait rejoint un ailleurs lointain.
Ce n’était pourtant pas ceci que les parents du Duarte voulaient lui annoncer. En revenant dans sa chambre, Aydhen effondra en larme. En moins de quatre ans, il avait tout perdu : le tennis et celle qu’il aimait. Assis sur son lit, ses parents le regardaient impuissant face à la tristesse de leur fils. Ils devaient cependant lui annoncer. C’était monsieur Duarte, son père et ancien entraineur, qui se chargea alors de cela.
« Aydhen, il a eu une erreur médicale. Lorsqu’ils t’ont transfusé du sang, il y a eu une erreur… il était contaminé. Il était trop tard quand ils ont réalisé leur erreur. Aydhen, tu es séropositif… » Tout ceci n’avait aucun sens. Être séropositif, que cela voulait-il dire ? Il ne savait pas vraiment. Jamais il n’avait entendu ce mot avant ce jour. Il était porteur du virus du SIDA, mais il ne semblait pas s’en rendre compte. A partir de maintenant, il devait vivre avec. Avoir dix-neuf ans et être séropositif, allier jeunesse et insouciance avec un virus qui s’était ancré à lui sans qu’il le demande. Sa vie n’allait plus être la même. Plus la même du tout, oui.


entre toi et moi



SENSITIVE SOUL.
Pour commencer, Je m'présente, je m'appelle Henri. J'voudrais bien réussir ma vie, être aimé. Etre beau gagner de l'argent, puis surtout être intelligent. Mais pour tout ça il faudrait que j'bosse à plein temps x) Smilie Non sans rigolé. Je m'appelle Mélissa, j'ai dix-huit ans mais bientôt dix-neuf *maggle* J'aime les RPG mais surtout RP même si j'ai pas un niveau super super Smilie Avant je créaté souvent même trop souvent, mais j'ai décidé d'arrêté vu que j'avais plus d'inspiration mais surtout que je me trouvais tellement nul *pas tappé essentihell* Smilie C'est grâce a mon ESSENTIHELL que j'ai connu votre forum Smilie Que je trouve magnifique au passage Smilie Je suis une méga fan de FoQ Smilie Vive GORKA y PAOLA Smilie Et pour finir, je ferme ma gu.... et je commence ma présentation Smilie


Dernière édition par A. Zakharias Duarte le Sam 27 Nov - 20:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Ana-Maya Owsley
Messages : 96
Date d'inscription : 26/11/2010

Moi & le monde
Groupe: I'm the queen
In my heart:
MessageSujet: Re: Zakharias ♣ Bang Bang you're dead !   Sam 27 Nov - 15:26

PADACHOU Smilie
Dans une autre vie on était marié lui et moi, parce que l'est trop beau *ok je sors*.

Enfin bref après ce racontage de life, non ne t'inquiète pas je suis pas folle. Bah je voulais juste te dire WELCOOOOOOME =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The greatest thing you’ll ever learn is just to love & be love loved in return.

avatar

K. Gabriel Johanssen
Messages : 56
Date d'inscription : 26/11/2010

Moi & le monde
Groupe: I'm the king
In my heart:
MessageSujet: Re: Zakharias ♣ Bang Bang you're dead !   Sam 27 Nov - 16:04

Jared ! *bave*
Bienvenue sur le forum. (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

BONES ♛
Good Girl Gone Bad

avatar

H. Bonnie-Carter Fox
Messages : 47
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 32
Localisation : devant ou derrière l'objectif ou dans un bar à me morfondre sur mon sort

Moi & le monde
Groupe: STAFF!
In my heart:
MessageSujet: Re: Zakharias ♣ Bang Bang you're dead !   Sam 27 Nov - 16:26

    PADALOUUU Smilie NOUS FAUDRA UN LIEN, avec un ex avec Ackles, c'est obligé Smilie Smilie
    WELCOME!

_________________
HELL BONNIE-CARTER FOX ✘ Je danse jusqu'à rire Je prie le jour de ne jamais revenir J'ai moins peur à vrai dire Des vampires que de ton souvenir Je danse jusqu'à rire La nuit la vie est moins pire J'ai moins peur à vrai dire Des vampires que de ton souvenir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

L. Lilwenn Hartwing
Messages : 62
Date d'inscription : 26/11/2010
Age : 22
Localisation : Quelque part dans le monde. ♥

Moi & le monde
Groupe: I'M THE QUEEN
In my heart:
MessageSujet: Re: Zakharias ♣ Bang Bang you're dead !   Sam 27 Nov - 17:01

Bienvenuue ! *o*
Han j'aime ton Avatar ! ♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

A. Zakharias Duarte
Messages : 44
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: Zakharias ♣ Bang Bang you're dead !   Sam 27 Nov - 18:45

    Ana-Maya ;; ACCOLA Smilie
    J'ai adoré ton racontage de life (: mais on touche pas a PADACHOU il est à moi, rien qu'à moi Smilie *maggle*

    Enfin bref, passons ce petit moment d'égarement Smilie merci de ton magnifique accueil Ana-Maya Smilie

    Gabriel ;; Hawnnnnn Jake Smilie *bave*
    Gracias (:

    Bonnie-Carter ;; MEESTER Smilie MAIS Y A PAS A CHERCHER QUOI !!!! DE TOUTE MANIERE JE SERAIS VENU T'HARCELER DANS TA DEMANDE, une raison de plus pour avoir un lien, c'est obligé Smilie Smilie
    THANK!

    Lilwenn ;; Merci ! *o*
    J'aime beaucoup le tien aussi ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

je ne suis pas faite d'or
mais d'argent

avatar

Orsay O. Matthews
Messages : 152
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 27

Moi & le monde
Groupe:
In my heart:
MessageSujet: Re: Zakharias ♣ Bang Bang you're dead !   Sam 27 Nov - 19:20

Nan mais dites donc les filles, vous voulez bien le laisser tranquille, parce que c'est le mien d'abord (A)

Pis ouiii vive Gorka et Paola Smilie

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://welcome-in-athens.forumgratuit.ch


avatar

A. Zakharias Duarte
Messages : 44
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: Zakharias ♣ Bang Bang you're dead !   Sam 27 Nov - 19:39

    Orsay ;; Magnifique prénom essentihell (A)
    Ohhh on va se calmé, hein les filles ? Je peux faire de la polygamie si sa vous chante Smilie *sors*
    FoQ + Gorka y Paola = Smilie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

A. Zakharias Duarte
Messages : 44
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: Zakharias ♣ Bang Bang you're dead !   Sam 27 Nov - 20:04

    Désole du D-P que je viens de faire ;D
    Mais je viens de terminé ma présentation (A)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

je ne suis pas faite d'or
mais d'argent

avatar

Orsay O. Matthews
Messages : 152
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 27

Moi & le monde
Groupe:
In my heart:
MessageSujet: Re: Zakharias ♣ Bang Bang you're dead !   Sam 27 Nov - 20:14

Tout me semble en ordre ma vie, tu es donc validée
Amuse-toi bien parmi nous et fais de la pub ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://welcome-in-athens.forumgratuit.ch




Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Zakharias ♣ Bang Bang you're dead !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Zakharias ♣ Bang Bang you're dead !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: En arrivant en ville :: Carte d'identitée :: Acceptée-
Sauter vers: